FCPI

Fonds communs de placement dans l’innovation. Ils sont investis principalement en titres de sociétés innovantes non cotées en bourse à hauteur de 70 %
minimum.

Les FCPI sont soumis à l’agrément de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Leurs caractéristiques sont détaillées dans deux documents essentiels : le document d’information clé pour l’investisseur (DICI) et le règlement du fonds.

Il est impossible d’obtenir le rachat de ses parts de fonds de capital-investissement pendant la durée de vie du fonds qui peut aller jusqu’à 10 ans, sauf en cas de circonstances exceptionnelles (décès, invalidité, etc.), qui sont précisées dans le règlement du fonds.

La période de souscription Le règlement du fonds peut prévoir une ou plusieurs périodes de souscription ayant une durée déterminée. En dehors de ces périodes, il est impossible de souscrire des parts dans le fonds.

Faire du capital-investissement, c’est financer l’économie et donc profiter des fruits de la croissance. C’est un placement de long terme.
Ce type d’investissement peut être un bon moyen de diversifier ses placements.
Investir dans certains fonds de capital-investissement peut aussi permettre de réduire son impôt sur le revenu.

Le capital-investissement est un placement risqué puisqu’il dépend de la croissance des entreprises en portefeuille (entreprises non cotées, innovants ou encore PME).

Les frais des fonds de capital investissement

La détention de FCPR, FCPI et FIP engendre des frais qui peuvent s’avérer élevés et faire diminuer le rendement de votre placement :

  • frais de souscription : rémunérant l’acte de commercialisation et payés lors de la souscription. Ils sont généralement négociables,
  • frais liés à la constitution : ils sont facturés lors de la création du fonds,
  • frais de fonctionnement et de gestion du fonds (prélevés au maximum annuellement) : représentant un pourcentage du montant de la souscription et prélevés directement sur ce montant,
  • frais de gestion indirects liés à l’investissement éventuel dans d’autres OPC,
  • d’éventuels frais de sortie.